Ancuéi ai fach una bouòna letura, Ma !

8 décembre 2011
By Nissart.info

Quel plaisir de retrouver dans Nissa-Matin du 8 décembre 2011 pas une, mais quatre pages consacrées à la nissartitude.
« Jeunes, nissarts et fiers de l’être ! ». J’ai commencé par lire les portraits de personnalités qui s’investissent chacune à leur manière pour faire vivre la culture niçoise :

  • les professeurs qui permettent depuis quelques années à notre belle langue de perdurer, passeurs de savoir auprès des nouvelles générations,
  • les artistes qui embellissent notre quotidien,
  • les membres d’associations qui s’investissent pour créer un lien social local bien nécessaire aujourd’hui dans un monde stéréotypé et gouverné par la finance,
  • les blogueurs qui mettent notre patrimoine au goût du jour sur le web

Ma petan, les journalistes pour qui « eux pratiquent une nissartitude positive, apolitique, anti-indépendantiste, ouverte sur le monde », c’est quoi ce concept de nissartitude positive !

Etre anti-indépendantiste, déjà, c’est prôner une politique centralisatrice : donc « apolitique » et « anti-indépendantiste » ne vont pas de pair.

Etre indépendant signifierait ne pas être « ouvert sur le monde » ? En gros cela revient à dire que les Etats qui se sont libérés de l’Empire colonial français, par exemple en Afrique et au Maghreb ne sont pas ouverts sur le monde ? Un Nice indépendant, ou du moins avec une autonomie renforcée, ne serait pas ouvert sur le monde ? Déjà c’est quoi être ouvert sur le monde ? Il faudrait définir le concept ! Des petits Etats indépendants, il y en a plein. Dit-on aux citoyens d’Andorre, de Monaco, du Luxembourg, pour ne citer que les petits Etats qui ont une frontière avec la France qu’ils ne sont pas « ouverts sur le monde » ?! On peut très bien être nissart et se sentir attaché à la France, mais il ne faut pas pour autant porter des jugements de valeurs aussi basiques sur celles ou ceux qui pensent autrement.

Si je voulais résonner d’une façon aussi réductrice je n’aurais qu’une chose à répondre à ces petites phrases :

A l’heure où dans toute l’Europe, les « régions » gagnent en autonomie,
et où la politique de la France a peu de poids, micro-Etat qu’elle est, elle aussi, comparée à la Chine,
C’est peut-être ses idées jacobines, qui aujourd’hui paraissent « has been ».

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

L’Atualità de Nissa es aqui !