14 juillet : Festa Naciounala Francesa

14 juillet 2012
By Nissart.info

Si les principes républicains sont en soi une bonne chose, la révolution française a été pour le Comté de Nice  synonyme d’occupation et d’exactions. Alors, non, Nissart, le 14 juillet n’est pas votre fête, mais profitez bien du feu d’artifice puisqu’il est aux frais du contribuable !

En hommage à la lutte contre l’occupant révolutionnaire, souvenez vous de ce lieu de mémoire :

« Le Saut des Français est un lieu-dit situé à la sortie de Duranus. À la fin du XVIIIe, il aurait été un haut-lieu de la résistance des barbets contre l’occupation du comté de Nice par les troupes françaises de la Révolution : les soldats français étaient précipités du haut de cette falaise de 300 mètres dans la vallée de la Vésubie en contre-bas en représaille des atrocités que ces mêmes soldats avaient commises ! »
(Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saut_des_Fran%C3%A7ais, consulté le 14 juillet 2012)

Voir aussi : http://www.liberanissa.eu/archives/2009/03/28/15961425.html

Choua Fulconis dit « Lalin » fut supplicié et cloué sur la porte de sa mère à l’Escarène… On lui attribue cette déclaration:
« Je défends mon pays, vous êtes les plus nombreux et nous multiplions nos forces par la ruse et l’audace. Que nous font vos libertés promises et la gloire d’appartenir à une nation plus grande que la notre ? Nous leur préférons les franchises de nos ancêtres et nos petites tribus montagnardes. Nous n’avons pas été vous attaquer chez vous, c’est vous qui êtes venus nous piller et nous chasser de nos foyers. Faites de moi ce que vous voulez, le sacrifice de mon existence appartient à mon pays et à mon roi »

Une autre déclaration : « Se aimes tant la tiéu republica, sauta frances… »

Tags: , , , , , , , , , ,

One Response to 14 juillet : Festa Naciounala Francesa

  1. Racines du Pays Niçois on 16 juillet 2012 at 8 h 08 min

    Es una bouona càua de dire la realità soubre la nouostra istoria…(c’est une bonne chose que de dire la réalité sur notre histoire) Notre histoire qui n’est pas enseignée, aux petits Niçois, dans les écoles de la république française « une et indivisible ». On leur enseigne l’histoire d’un pays qui n’a eu de cesse de vouloir envahir le notre. Ce furent les Rois de France (François I°, Henri II, Louis XIV) qui attaquèrent et saccagèrent une grande partie de notre patrimoine. Puis vint cette république « une et indivisible » issue de la pseudo révolution française dont la philosophie colonialiste se fit jour dès le début. Les troupes de cette république des « Droits de l’Homme » ont occupé notre pays, comme elles l’ont fait en Vendée, saccageant et pillant sur leur passage…provoquant ainsi un réflexe de résistance dans la population: ainsi étaient nés les premiers résistants Niçois, les Barbets qui luttèrent contre l’occupant qu’il soit républicain ou impérial et ce jusqu’à la « Restauration Sarde » en 1814 (dont nous fêterons le bi-centenaire dans 2 ans). Aujourd’hui, cela fait 152 ans que nous sommes occupés pas la France…mais le 14 juillet n’est toujours pas notre fête nationale. « N’aven qu’un innou, Nissa la Bella. N’aven qu’un païs, la Countèa de Nissa. N’aven qu’un drapèu, lou blanc drapèu mé l’aigla rouge. » ( Nous n’avons qu’un hymne, Nissa la Bella. Nous n’avons qu’un pays, le Comté de Nice. Nous n’avons qu’un drapeau, le blanc drapeau avec l’aigle rouge)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

L’Atualità de Nissa es aqui !